DOSSIER Vacances : comment satisfaire les ados ?

A partir d’un certain âge, l’envie de partir en vacances entre copains, et surtout, sans les parents, devient obsessionnelle. Les ados sont, en effet, désireux de voler de leurs propres ailes et il est important de prendre en compte leur besoin d’indépendance. Mais comment s’adapter aux désirs de chacun, qui diffèrent, évidemment, selon les tranches d’âge ? A cette question, « Gentiane en piste », propose des formules adaptées aux souhaits de chaque adolescent, avec, entre autres,  l’organisation de colonies, de classes de découverte et de séjours pour les jeunes de 6 à 17 ans.

 

12/13 ans : le début de l’autonomie

12 /13 ans : est-ce la fin de l’enfance ou le début de l’adolescence ? Toujours est-il que ces jeunes commencent à grandir et à prendre conscience d’un certain besoin d’autonomie. Les vacances en famille ne les intéressent plus vraiment et rien ne semble pouvoir les satisfaire pleinement. Ni le séjour en bord de mer, ni le retrait dans la maison de campagne de papi-mamie ! Nulles raisons de s’inquiéter, ce début d’indépendance est un passage obligé de la transition entre l’enfance et le monde des adultes.

Alors, comment réagir face à ce nouveau besoin de liberté ? A cet âge là, impensable de les lâcher dans la nature. Ils sont loin d’avoir acquis la maturité suffisante, pour se balader sans aucune surveillance, ni aucun encadrement et n’ont pas encore la notion de l’argent ou de la débrouillardise ! La bonne alternative ? Trouver des perspectives alléchantes associées à une certaine sécurité !

Par exemple, les colonies de vacances ou les camps d’été, répondent assez bien à l’exigence de la situation. C’est un bon dosage entre le désir d’indépendance du jeune ado et l’inquiétude des parents, qui se séparent de leur enfant pour la première fois. Les jeunes se retrouvent confrontés à eux-mêmes, tout en étant entourés de moniteurs et de personnes responsables, afin de garantir une sécurité maximale. « Gentiane en piste » propose, dans cette optique, des séjours dans des centres de vacances, comme celui d’Abondance ou de la Bourboule. Ces structures disposent d’une grande capacité d’accueil, qui permettent aux ados d’être répartis par tranches d’âge adaptées. De nombreuses activités, intérieures comme extérieures, sont proposées, pour un maximum de  divertissement et de convivialité ! L’occasion, aussi, pour les jeunes ados, de découvrir le patrimoine culturel et culinaire des régions de France concernées, et d’avoir pleins de choses à raconter à leur retour !

 

13/16 ans : le besoin d’indépendance

Pour les 13 /16 ans, on aborde le moment critique : la réelle entrée dans l’adolescence. Disputes et rébellion au programme, c’est une période délicate pour tout parent. Comme si cela ne suffisait pas, les ados développent un intérêt soudain pour l’évasion. Lassés de toute autorité, ils commencent à éprouver le besoin de souffler, hors de la maison et sans les parents, bien sûr. Pourtant il est difficile de se dire qu’on peut les laisser partir en toute sécurité. Car les vacances nécessitent une bonne organisation et tous les ados ne sont pas prêts à anticiper les difficultés qui y sont associées.

Alors quelle est la solution la mieux adaptée à cette tranche d’âge, quand l’idée même de la colonie de vacances les fait grimacer ? Les stages sportifs ou les séjours à thème peuvent être les mieux adaptés à ce contexte. Ce type d’activités permet de regrouper les jeunes selon leur âge et surtout, en fonction des loisirs et des passions qu’ils partagent.

« Gentiane en piste » propose ainsi aux ados de nombreux séjours à thèmes : du cirque à l’audiovisuel, en passant par l’équitation ou la musique, il y en a pour tous les goûts ! L’occasion pour eux de développer des centres d’intérêts, communs avec d’autres jeunes et de partager leurs passions avec des adultes, spécialistes des domaines choisis. Ces vacances offrent également la possibilité de donner une grande autonomie à ces ados, tout en leur posant les limites nécessaires à leur épanouissement. Ainsi, ils devront prendre en charge leur propre hébergement, sous tente ou en chambre, en prenant compte les besoins de leurs camarades. Ils devront également participer aux tâches d’organisation quotidiennes (repas, courses, etc). Une opportunité intéressante pour développer leur sens des responsabilités, tout en conjuguant utilité et plaisir !

 

16 ans et plus : la curiosité d’un ailleurs

A 16 ans, arrive l’âge où l’adolescent, las du déjà-vu, commence à songer à des horizons plus lointains. Plein de curiosité et avide de découvertes, les jeunes commencent à s’intéresser davantage aux autres cultures, proches ou lointaines. C’est cette soif d’un ailleurs qui peut être intéressante à encourager. Même si l’idée de laisser partir son adolescent dans un pays étranger peut effrayer, l’éventualité est à considérer avec attention. En effet, envisager un séjour dans un autre pays peut offrir une expérience alléchante pour l’adolescent et s’avérer très enrichissante pour lui, aussi bien au niveau culturel que linguistique ! Hébergements dans une famille d’accueil, pensionnats, auberges de jeunesse : les possibilités sont nombreuses et s’adaptent à l’envie et à la maturité de chacun. Que l’adolescent parte pour un petit séjour linguistique de 15 jours à 1 mois, ou bien pour une immersion totale pendant 6 mois, c’est une solution qui ne manque pas d’intérêts, pour aider le jeune à grandir en maturité.

Évidemment, un projet d’une telle envergure a un coût relativement important, un handicap certain pour beaucoup de familles, surtout en cette période de crise.

D’autres solutions sont alors envisageables. Si partir à l’étranger est trop onéreux, pourquoi ne pas rester en France, tout simplement ? Explorer son propre pays est une bonne alternative à un séjour  à l’étranger. Le jeune pourra ainsi découvrir la richesse culturelle de régions qui lui sont inconnues et tout cela, en pleine autonomie. Dans cette perspective, des séjours avec des ados de la même tranche d’âge sont organisés par « Gentiane en piste », avec une grande variété de séjours thématiques, y compris pour les plus grands. De même, les stages de sports extrêmes, destinés aux plus âgés, offrent, aux plus téméraires,  des expériences uniques et riches en sensations  : canyoning, ULM, parapente… L’adrénaline sera au rendez-vous ! Une solution séduisante pour les adeptes de sensations fortes et du grand air…

Cette entrée a été publiée dans Divers sujets autour des colos. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *